Dans cette section :

  1. En savoir un peu plus sur l’Urgence Climatique
  2. Comprendre le rôle des collectivités territoriales dans la campagne sur l’Urgence Climatique
  3. Vérifier si quelqu’un a déjà une action en cours
  4. Se préparer à parler de l’Urgence Climatique à votre conseil local
  5. Communiquer sur l’Urgence Climatique et la lier aux valeurs de vos interlocuteurs

1. En savoir un peu plus sur l’Urgence Climatique
Vous n’aurez pas besoin d’un diplôme en climatologie, mais vous devrez néanmoins accepter que les impacts du réchauffement climatique que nous observons aujourd’hui sont déjà inacceptables et que nous devons immédiatement inverser ce réchauffement climatique avant que la situation n’empire.

Jetez un coup d’oeil à notre page “Urgence Climatique” pour une explication simple de l’urgence climatique.

2. Comprendre le rôle des collectivités territoriales dans la campagne sur l’Urgence Climatique
Une réponse à l’urgence climatique par un conseil municipal est le fait qu’un conseil prenne une position de meneur en réponse à l’urgence climatique, dans laquelle il cherche à inspirer, éduquer et réduire les émissions et les effets de réchauffement au maximum dans le cadre des attributions et des limites de ressources de la municipalité.

Voici une discussion (en anglais) qui s’est tenue au Festival Vivre de manière durable de 2018 avec deux conseillers de Darebin, Trent McCarthy et Susan Rennie qui parlent de leur expérience dans l’élaboration d’une réponse à l’urgence climatique à Darebin.

Pour une plongée plus en profondeur dans les stratégies et les rôles des conseillers, merci de lire l’article de Philip Sutton pour RSTI intitulé “Local-first implementation : Why a strong climate declaration is needed – at the local government level – and what it can do” (Implémentation initiée au niveau local : Pourquoi avons-nous besoin d’un engagement fort pour le climat – au niveau de la politique locale – et ce que cet engagement peut amener) en cliquant sur le lien suivant.  ​

Jetez un oeil à notre page “Guide pour les conseillers”. C’est là que nous dévoilons les manières dont les conseillers peuvent obtenir la Déclaration d’Etat d’urgence Climatique et comment ils peuvent contribuer à la campagne en faveur de l’Urgence Climatique..

L’étape 2 est très importante. Elle vous aidera à amener votre conseil sur la bonne voie. Si cette partie se passe mal, il se peut que vous ayez à reprendre la campagne à zéro.

Si vous êtes perdus ou avez besoin d’explications, n’hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions vous aider. Si vous souhaitez mener une campagne locale dans votre région, nous pouvons échanger avec vous, et favoriser les partages et les retours d’expérience entre les différents collectifs citoyens.

3. Vérifier si quelqu’un a déjà une action en cours
Vous avez peut-être déjà des groupes d’action climatique locaux, regardez si eux-aussi travaillent sur une campagne de Déclaration de l’Etat d’urgence Climatique destinées aux conseils municipaux. Ils ont peut-être déjà réalisé une partie du travail.

Si ce n’est pas le cas, demandez-leur s’ils sont intéressés pour vous aider dans votre campagne pour obtenir du conseil municipal une Déclaration de l’Etat d’urgence climatique et une réponse adaptée à l’urgence climatique.

Tous les groupes climat locaux ne seront pas intéressés pour vous aider, même si vous trouverez peut-être certains membres qui voudront vous soutenir.

Si votre groupe local n’est pas intéressé, créez votre propre groupe CPLC ou groupe partenaire (n’hésitez pas à nous contacter, nous pouvons vous y aider). 

4. Se préparer à parler de l’Urgence Climatique à votre conseil local
Comme faire du vélo, vendre une idée ou convaincre une personne de faire quelque chose est une compétence. Certains ont naturellement développé cette compétence alors que d’autres doivent s’entraîner pour devenir bons dans ce domaine.

Eléments de base que vous devez inclure :

  • créez un rapport, un lien
  • exprimez les messages dans les schémas de pensée* et les valeurs de votre auditoire
  • donnez-leur une vision à la fois des menaces et des solutions
  • motivez-les à agir

* un schéma de pensée est la manière dont une personne à qui vous parlez comprend le monde qui l’entoure.

5. Communiquer sur l’Urgence Climatique et la lier aux valeurs de vos interlocuteurs
Vous aurez peut-être besoin d’une aide spécifique pour parler de l’Urgence Climatique. Des documents comme la vidéo de Daniel Voronoff et Jane Morton (voir plus bas) peuvent vous y aider. Sinon, prenez le temps de parcourir tous les outils que nous mettons à disposition. Enfin, n’hésitez pas à nous contacter, nous pourrons en discuter.

5.1 Parler à différentes personnes et déceler ce qui a de la valeur pour elles
Commencez par  cette vidéo de George Marshall (en anglais, à traduire?). Il évoque la manière de communiquer avec les personnes qui ne croient pas au réchauffement climatique et qui ne sont pas d’accord avec vous. Il explique comment comprendre la personne avec qui vous communiquez en écoutant leurs valeurs et en comprenant leurs schémas de pensées (voir ci-dessous) et leurs récits propres. (18 minutes – avril 2017)

5.2 Comment les gens pensent et comment cela affecte leur système de valeurs
Suite au visionnage de la conférence de George, vous devriez réaliser que certaines de vos valeurs et de vos schémas de pensées ne sont pas nécessairement ceux de la personne avec qui vous communiquez, voire même qu’elles peuvent en être à l’opposé dans certains cas. Ce qui guide une personne est de faire ce qui est “bien” d’après elle – mais ce “bien” peut être radicalement différent d’une personne à l’autre, ou d’une groupe à l’autre.​

5.3 Une communication efficace sur l’Urgence Climatique
La vidéo de Daniel Voronoff  (en Anglais, à traduire ou alternative en français à trouver) explore en détail ces difficultés, révélant comment communiquer en utilisant les valeurs et les schémas de pensée d’autres personnes, ainsi que comment réussir à transmettre la menace fondamentale du réchauffement climatique et motiver les gens à l’action. Cette vidéo dure 42 minutes mais est très utile pour travailler efficacement sur l’Urgence Climatique.

Découpage de la vidéo :

  • Audience – who are we talking to across the political spectrum – 2.10
  • Trusted figures – a guide to who people see as trusted figures on the issue of global warming – 5.00
  • Frames – how people view the world and the biology of understanding – 6.30
    • Rational Actor Frame – the frame used to justify economic rationalism, why it is wrong, and how it is used to stop action on global warming –  14.20
    • Environmental Threat Frame – why we need to bring our discussion to the personal threat message – 22.10 
  • Confirmation Bias – people seek out facts and ignore others to support their world view, and why using some frames won’t work well with some groups – 24.00 
  • Fear and Threat messaging –  how to communicate the threat of global warming and get people to act –  25.30 
  • Categories – bringing the global warming impacts into a personal harm frame –  32.20
  • Empathy – effective communication (but you will need to work with their values) –  36.00
  • Bringing “people”into the Climate Emergency messaging – discusses a range of ways to re-frame the message around people (again remember to focus on the “people” they value rather than who you value) – 38.00​

5.4 Démolir les idées reçues sur la communication autour de l’Urgence Climatique
La vidéo Youtube de Jane Morton cherche à chasser les idées reçues lorsque l’on communique sur l’Urgence Climatique et met à disposition de nombreuses manières de motiver les gens à agir.

Jane a écrit un livret très détaillé qui explique les concepts clés de la communication sur l’urgence climatique disponible ici :  climateemergencydeclaration.org/climatemessaging/ (traduction à venir).
Il n’est pas indispensable de parcourir l’intégralité de ces liens, mais passer une ou deux soirées à en prendre connaissance rapidement avant une réunion avec un Conseiller augmentera très probablement vos chances de succès, et avoir des discussions réussies avec les interlocuteurs est souvent critique pour gagner nos campagnes.


Contenu traduit et adapté basé sur les travaux du caceonline.org