Dans cette section

  1. Etablir le contact
  2. Rencontrer votre premier conseiller
    1. Ce qu’ils savent
    2. Se référer aux valeurs
    3. Démontrer
    4. Expliquer que le problème peut être résolu
    5. Expliquer le rôle du Conseiller
    6. La Demande
    7. Evaluation
  3. Continuer à rencontrer tous vos conseillers

Source : slides du CACE (avec des notes) – traduction en cours

1. Etablir le contact
Vous pouvez contacter vos élus locaux via le site web de votre conseil municipal s’il existe, ou en passant par la Mairie. Vous devrez expliquer ce qu’est l’Urgence Climatique et quel rôle les conseillers peuvent jouer. Nous sommes en train de développer un guide appelé “L’Urgence Climatique – un guide simplifié pour les conseillers”, qui résume la majeure partie du contenu de ce site web.

Il peut être intéressant de commencer par les conseillers dont vous pensez qu’ils sont les plus à même de comprendre le réchauffement climatique et ses impacts. Néanmoins, l’objectif final est d’amener une majorité des conseillers à soutenir une réponse à l’Urgence Climatique du conseil municipal.

2. Rencontrer votre premier conseiller
Votre conseiller répondra plus favorablement à des personnes qu’il juge comme “pair”, par exemple est-ce que votre conseiller s’identifie avec le jardinage, le football, le succès et l’argent, la religion, les enfants en bas âge, est-ce un homme ou une femme etc… Ainsi essayez d’établir un lien avec votre conseiller en partageant vos intérêts ou expériences communs avec elle ou lui.

Si vous travaillez en groupe, choisissez le membre de l’équipe qui a le plus d’affinités avec le conseiller, en sachant qu’il vous faudra une personne capable de communiquer de manière plus large sur le sujet.

Une fois que vous avez choisi le conseiller et votre équipe, allez-y, rencontrez-le.

Expliquez que vous êtes là pour tenter d’obtenir que le conseil municipal déclare l’Etat d’urgence Climatique et prépare une réponse à cette Urgence Climatique. Nous listons ci-dessous quelques tactiques que vous pouvez utiliser pendant la réunion pour vous aider à réussir.

2.1 Pendant la réunion, essayez de comprendre ce qu’ils comprennent du réchauffement climatique
Si vous ignorez totalement l’étendue de leur connaissance, vous pouvez demander directement ce qu’ils connaissent du réchauffement climatique.

Est-ce qu’ils reconnaissent que le réchauffement climatique existe? Qu’il est causé par l’activité humaine? Est-ce qu’ils ont conscience de l’urgence climatique?

Cela vous guidera sur la manière de commencer la conversation, par exemple les éléments scientifiques de base du réchauffement climatique, ou pourquoi il y a urgence.

2.2 Faites le lien entre le réchauffement climatique et quelque chose qui leur est cher
Lorsque vous expliquez le changement climatique, faites référence à des choses importantes pour eux. Par exemple :

  • La famille – ont-ils des enfants, et des jeunes membres de leur famille qui devront vivre dans un monde dévasté par le réchauffement climatique?
  • La réputation personnelle – veulent-ils être vus comme, ou être réellement, un leader ou quelqu’un à la traîne sur ce sujet ?
  • La réputation du conseil – est-ce qu’ils veulent que le conseil municipal soit un meneur ou un suiveur ?
  • La pauvreté dans le monde – ce seront les premières personnes à être impactées. Par exemple, lorsque le réchauffement climatique a affecté les récoltes de blé dans le monde, le prix du blé s’est envolé, causant des famines qui ont menées aux Printemps Arabes.
  • La pauvreté en France – les populations les plus précaires seront aussi les premières impactées en France
  • Les plantes et les animaux – si rien n’est fait, la crise climatique et environnementale risque de causer la disparition de 90 à 95% des espèces dans le monde
  • La protection de l’agriculture – est-ce que ce sont des agriculteurs ? Veulent-ils réduire les impacts du réchauffement climatique sur les agriculteurs et la production de nourriture ?
  • Les inondations, feux de forêt et tempêtes – en fonction de là où vous habitez, votre région peut déjà avoir subi des phénomènes météorologiques extrêmes, des inondations dévastatrices ou des incendies. Réduire les effets de ces événements sur votre communauté peut être une motivation importante.
  • Faire le bien – est-ce que les conseillers se voient comme des gens faisant ce qui est bien?
  • Protéger la création de Dieu – la personne est-elle croyante ?
  • Le futur – est-ce que le futur que nous préparons pour l’ensemble de la planète est important à leurs yeux ?
  • Les réfugiés – le réchauffement climatique va engendrer un nombre de réfugiés sans commune mesure avec aujourd’hui, les systèmes agricoles vont péricliter et les terres à proximité des rivages seront submergées.

Vous pouvez leur passer une copie des nombreux documents existants sur l’urgence climatique, comme les résumés des rapports du GIEC, le rapport du Sénat sur l’adaptation au changement climatique, l’étude B&L évolution, les livrets de Breakthrough ou même des livres comme Climate Code Red, … (liens sur les pages kits de mobilisation et ressources).

2.3 Démontrer l’étendue de la crise climatique actuelle et ses conséquences
Il nous faut les convaincre que c’est une menace sérieuse et imminente sur ce qui leur est cher :

  • La fonte des pôles
  • La montée des océans
  • Les conditions météorologiques extrêmes
  • La destruction de la Grande Barrière de corail, des mangroves, des forêts primaires
  • La barrière de l’Inde autour du Bangladesh
  • etc

2.4 Expliquer que le problème peut être résolu et ce que nous devons faire pour le régler
Si les gens pensent qu’il n’y a pas de solution ou que les barrières vers ces solutions sont infranchissables, ils arrêteront d’écouter. Assurez-vous de regarder la vidéo de Daniel Voronoff sur ce sujet.

Où sont les solutions? De nombreux groupes développent des solutions détaillées à la crise du réchauffement climatique (liens à venir)

Paul Hawken a récemment publié un livre “Draw Down” avec un excellent résumé de ce que nous pouvons faire pour atteindre la neutralité carbone et au final inverser le réchauffement climatique, bien que son échéancier soit discutable (est il suffisamment rapide ?).

Ces diapos du CACE (avec des notes, en cours de traduction) listent la logique des Conseils d’Urgence Climatique et les solutions de la première à la dernière, à présenter en 30 minutes environ.

2.5 Expliquer le rôle que les conseils peuvent jouer et présenter des exemples

2.6 Leur demander de déclarer l’Etat d’urgence Climatique et de mettre en oeuvre une réponse d’ampleur et de rapidité adaptée à l’Urgence Climatique

  • Demandez à vos conseillers s’ils vont suivre les autres exemples en reconnaissant l’Urgence climatique et en mettant en oeuvre une réponse à cette urgence, sachant qu’il y a quatre étapes clés (voir le guide pour les conseils) :
    1. Reconnaître l’Urgence Climatique
    2. Revoir la stratégie de la commune (plan d’action d’urgence)
    3. Mettre en oeuvre le nouveau plan d’action
    4. Déclarer une réponse à l’Urgence Climatique et se mettre en état d’urgence.

S’ils soutiennent l’idée, demandez aux conseillers de signer une déclaration de soutien pour l’état d’Urgence Climatique (en cours de rédaction, voir documents du kit mobilisation locale) et enregistrez leur signature. S’ils refusent de signer, vous pourrez utiliser cela aux moments des élections.

2.7 Evaluer les résultats
S’ils disent oui, discutez avec eux des prochaines étapes :

  • Quels autres conseillers devez-vous amener à vous rejoindre?
  • Peuvent-ils aider à amener d’autres conseillers à vous rejoindre?
  • Veulent-ils se faire le champion de ce sujet au sein du conseil?
  • Quand le conseil va-t-il reconnaître l’Urgence Climatique?
  • Quel conseiller va déposer la motion?
  • Quand vont-ils revoir leur plan stratégique et développer une politique d’Urgence Climatique?

S’ils disent non, essayez d’identifier les principales objections à déclarer l’Urgence Climatique.
Etait-ce :

  • Ils n’acceptent pas les travaux scientifiques sur le climat
  • Ils ne reconnaissent pas que les impacts actuels sont causés par le réchauffement climatique
  • Ils ne croient pas que les impacts actuels sont sérieux
  • Ils n’acceptent pas qu’ils y aient des risques extrêmes pour le futur
  • Ils ont besoin de plus de temps pour y réfléchir
  • Ils ne pensent pas que ce soit le rôle du conseil ou dans les capacités d’action du conseil
  • Ils n’ont pas trouvé une chose qui leur soit chère et qui sera impactée
  • Ils rejettent l’idée que le réchauffement climatique fasse partie de leur identité ou de celle de leur parti

Vous pouvez alors développer des approches adaptées en fonction de chacune de ces situations.

3. Rencontrer les autres conseillers
Continuez à travailler avec tous les autres conseillers jusqu’à ce que vous les ayez tous rencontrés. Si vous échouez à obtenir une majorité, il faut passer à l’étape suivante, bâtir une campagne.


Contenu traduit et adapté basé sur les travaux du caceonline.org